Dans les registres d'état-civil

(Archives Chabot-Péron)
(Archives Chabot-Péron)

Voici un exemple d'un fait que l'on rencontre quelquefois en faisant des recherches généalogiques dans les actes d'état-civil : Le nom de famille de la femme est "féminisé". Dans l'exemple ci-contre,  la fille de Louis BLANC s'appelle Marie BLANQUE.

Nous avons trouvé aussi que la fille d'un MARTIN avait pour nom de famille MARTINE.

Etrange, non ?

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Clareton (samedi, 19 août 2017 16:10)

    pas si étrange que ça, sur les registre paroissiaux le nom des filles est presque toujours féminisé.
    identiquement en Espagne tout au moins dans la région de Murcia

    ex : Claretonne en France et Pedrera en Espagne pour Pedrero