Ce n'est qu'un au-revoir, Georges !

Non, non, il ne s'agit pas de Georges Cappaï !

 Depuis plus de six mois, Georges, notre fidèle épouvantail, a veillé sur les cultures du hameau. Ainsi, tomates, poivrons, courgettes, aubergines, salades et autres légumes ont été préservés des oiseaux.

L'automne est là... Georges va prendre un repos mérité. Il va regagner son gîte hivernal et sera de retour dès le printemps prochain.

Merci GEORGES !!!

 

A M

0 commentaires

Un nouvel habitant bien sympa !

Aujourd'hui, je découvre sur une marche de l'escalier, à l'intérieur, un petit animal d'une dizaine de centimètres de long que je n'avais jamais vu dans le hameau : une tarente.

Voici sa photo et sa carte d'identité :

Nom scientifique: Tarentola mauritanica.

nom courant: tarente, gecko des murs.

répartition géographique: midi de la France (sud et sud-est, absente du sud-ouest sauf individus déplacés accidentellement), la quasi totalité de la péninsule ibérique y compris l'intérieur des terres, Italie, Baléares, Corse, Sardaigne, Crète, îles Ioniennes, Grèce et Afrique du nord.

mœurs: nocturne, mais peut s'exposer au soleil surtout le matin.

habitat: Fréquente très souvent les habitations où il trouve de la nourriture en abondance, autrement biotopes similaires. Fréquente plus volontiers les plaines côtières semi-arides.

dimorphisme: difficile à identifier, petits pores préanaux chez le mâle.

chant: émet, comme beaucoup de membres de la famille, un petit cri.

nourriture: divers insectes volants et rampants de petite taille. S'observe facilement le soir autour des sources lumineuses des habitations.

terrarium: espèce protégée en annexe 2 de la convention de Berne.

reproduction: à la fin du printemps, la femelle pond 2 oeufs de 15mm, ronds et blancs. L'incubation dure entre 2 et 4 mois et les jeunes mesurent de 3 à 4 centimètres à la naissance.  

0 commentaires

Manège en construction chez les CAPPAÏ

Au hameau, Laurent et Alain sont sur le pont dès l'aube pour fabriquer un nouveau manège : "Les chaises volantes" dit carrousel voltigeur. Ils soudent, assemblent, taraudent, brasent, alèsent, vissent...

200 heures de travail seront nécessaires pour que le CARROUSEL VOLTIGEUR voie le jour.

D'un poids total de 1400 kg, le diamètre du manège est de 5 mètres pouvant accueillir 12 places enfants.

Les travaux vont bon train... Le manège devrait être terminé d'ici la fin du mois. "Frissons garantis"!

Des images de cette structure seront mises en ligne.

 

A M

0 commentaires

Olivades compromises

Georgio montre ses olives véreuses
Georgio montre ses olives véreuses

Au hameau du Tas de Granges du Thor, depuis plus de cinq ans, c’était une tradition pour Georgio, jeune retraité forgeron, de récolter ses olives pour les porter à la presse. Ainsi, pour les fêtes de fin d’année, il se voyait attribuer jusqu’à cinq litres d’huile. Mais cet automne, aucun fruit n’est exploitable. Tous ses oliviers sont contaminés par une mouche (dacus oleae) responsable du ver. La femelle dépose ses œufs sous la peau des fruits. Lorsque le ver naît, il se nourrit et se développe dans la pulpe en provoquant des dégâts.
Il explique : « Le traitement par les phéromones est une solution totalement naturelle pour traiter ce ravageur. Le principe est d’utiliser les substances volatiles émises par l’insecte femelle pour avoir une action d’attraction sexuelle sur le mâle. Attiré, l’insecte mâle est piégé et éliminé. Cela évite l’accouplement, la reproduction, la ponte des œufs et les nouvelles larves ».

"L’an prochain, je prendrai mes précautions", souligne-t-il en souriant.

 

André MORLA

1 commentaires