Potin historique : les impôts

A Thouzon, avant la Révolution Française, on payait aussi des impôts (XVIII° siècle), même si le Comtat Venaissin appartenait au Pape. Voici des manuscrits (archives personnelles) qui le prouvent en évoquant deux impôts distincts : la taille et le capage.

(Archives Chabot-Péron)
(Archives Chabot-Péron)


J'ai reçu de Sieur Joseph Sèbe (Cèbe) de Touzon la somme de quatre Livres dix Sols et huit Deniers monnaie courante pour la taille d'Entraigues de mil sept cent quarante-trois donc quitte à Morières le vingt cinquième Janvier mil sept cent quarante-quatre.

signé : Ravoire exacteur


NB : Il s'agit de la taille réelle et non pas de la taille personnelle. Celle-ci s'applique aux biens fonciers. Dans notre exemple, un habitant de Thouzon est propriétaire de terres à Entraigues. Il paie la taille sur le foncier.



(Archives Chabot-Péron)
(Archives Chabot-Péron)

J'ai reçu de Sieur Joseph Sèbe (Cèbe)

trente Sols de roy ce pour son demy 

Capage ce pour la paye de l'année

mille sept cent trente-huit fait au

Thor ce seizième Août mille sept

cent trente-neuf.

signé : Feraud exacteur


Le Capage était un impôt sur chaque chef de famille en usage en Provence. Pas prélevé pour les dépenses ordinaires de la collectivité mais en principe exceptionnel (pour la restauration d'une église par exemple).


Écrire commentaire

Commentaires : 0