Les buis en danger !

Les buis de nos jardins ressemblent pour la première fois à ça :

En effet, ils viennent d'être envahis par la pyrale du buis. Il s'agit d'un papillon de nuit dont la chenille se nourrit exclusivement des feuilles de buis. Et c'est un véritable désastre si on n'y prend pas garde au plus tôt.

Cet insecte est apparu en France vers 2008 dans la région alsacienne. Il progresse très rapidement à travers le pays.

La chenille n'est pas urticante. Elle n'a quasiment pas de prédateurs. Voici à quoi elle ressemble :


la chenille dévoreuse
la chenille dévoreuse
le papillon adulte
le papillon adulte

Traitement contre la Pyrale du Buis

Un traitement biologique : les bactéries entomopathogènes, le Bacillus thuringiensis var. kurstaki (Delfin par exemple). Cet agent pathogène est efficace lorsqu'il est ingéré par les chenilles. 

Le Bacillus thuringiensis ssp. kurstaki, couramment désigné par son acronyme Btk, est une bactérie qui vit naturellement dans le sol. Depuis une trentaine d'années, on l'utilise partout dans le monde comme agent de lutte biologique pour réprimer les populations de divers insectes ravageurs forestiers et agricoles.

La chenille est infectée lorsqu'elle dévore les parties de la plante arrosée par la bactérie. 

Cette bactérie produit des spores et des cristaux de protéines qui entraînent la libération d'une substance toxique dans l'intestin des chenilles. Cette substance leur corrode la paroi intestinale et a pour effet de paralyser les mâchoires de la chenille. 

Quelques heures après l'absorption du produit, la chenille ne peut plus s'alimenter et meurt dans les jours suivants. 

Des études ont démontré l’efficacité du traitement biologique opposé aux solutions chimiques. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0